Jacques Grinevald

Jacques Grinevald est épistémologue et historien du développement scientifique et technologique, il est membre de la Geological Society of London, et du Anthropocene Working Group (Commission Internationale de Stratigraphie, sous-commission du Quaternaire). 

Chercheur transdisciplinaire, Jacques Grinevald développe sa pensée autour de trois figures : l'ingénieur militaire Sadi Carnot (1796-1832), pionnier de la thermodynamique, le savant russe Vladimir Vernadsky (1863-1945), créateur de la biogéochimie et du concept moderne de Biosphère, et l'économiste mathématicien roumano-américain Nicholas Georgescu-Roegen (1906-1994), dont il a édité, avec le professeur Ivo Rens, les thèses bioéconomiques sous le titre de "La Décroissance: entropie-écologie-économie" (1ère éd. 1979, 2ème éd. revue et augmentée 1995. 3ème éd. 2006). Il a compilé une monumentale somme chrono-bibliographique intitulée "Penser et repenser la révolution industrielle", encore inédite, qui revisite toute l'historiographie de la Révolution Industrielle à la lumière du concept de révolution thermo-industrielle, depuis Sadi Carnot (1824) et Joseph Fourier (1824). Il a enfin publié "La Biosphère de l'Anthropocène. Pétrole et Climat, la double menace, Repères transdisciplinaires 1824-2007" (Georg éditeur-Éditions Médecine & Hygiène, 2007).

Derniers articles